fbpx

Écrire pour le web : visez juste !

Vous rédigez pour le web mais votre site internet ou votre blog génère peu ou pas de trafic ? Vous vous épuisez à comprendre comment ça marche ? Alors arrêtez-tout 2 minutes !
Avez-vous pensé à structurer le contenu éditorial de votre site web ? Vos articles sont-ils bien optimisés pour le référencement naturel, et ce à tous les niveaux ?
Non ?
Alors parcourez ces quelques bonnes pratiques. Vos efforts en  rédaction web vont enfin être récompensés!

 

Organisez la structure de votre contenu éditorial

La première étape consiste à réfléchir au contenu éditorial de votre site internet dans sa globalité et non article par article ou page par page.

  • Privilégiez le texte html aux autres formats web (flash, vidéos, images….). Votre contenu rédactionnel a plus de poids pour Google que vos fichiers médias.
  • Placez les mots clé les plus importants sur la page d’accueil et sur les pages catégories. Les expressions de longue traîne (3 à 5 mots) seront employées sur des plages plus profondes.
  • Veillez à insérer les mots clé dans les titres et sous-titres en utilisant des variantes pour élargir votre cocon sémantique.
  • Chaque début de page ou d’article doit contenir le mot clé générateur de trafic.

 

Optez pour la pyramide inversée, le BA-BA de la rédaction web (et de la rédaction tout court)

pyramide inverséeStructurez votre article en partant du plus important au moins important. L’idée est ici d’accrocher votre lecteur avec un titre attractif puis de lui fournir des informations suffisamment importantes pour l’inciter à poursuivre sa lecture.
En terme d’optimisation seo, placez votre ou vos mots clé dans le chapô et si possible en début de paragraphe.
Les expressions clé (longue traîne) se positionneront au fur et à mesure dans le corps du texte.

 

Positionnez les mots clé au bon endroit

A ce jour, vos mots clé doivent être placés dans les balises suivantes, par ordre d’importance :

  • Balise Title : c’est le titre visible dans la liste des résultats dans un moteur de recherche. Elle commence idéalement par votre mot clé et se termine par le nom de votre marque ou entreprise. Comptez un maximum de 70 mots.
  • Balise Meta Description : Google ne prend pas en compte cette balise mais je vous invite à la soigner ! Cette balise affichée dans les moteurs de recherche doit inciter l’internaute à cliquer sur votre lien. C’est le moment de sortir votre argument marketing en 150 mots environ !
  • Les titres et sous-titres : H1, H2, H3… Le titre H1 de la page reprend le sujet en exploitant les mots clé, placés de préférence en début de titre.
    Les sous-titres suivants doivent être attractifs avec des expressions clé de longue traîne.
  • Ancres de lien
  • Contenu du premier tiers de page
  • Balise alt des images
  • Format de l’URL

Balise seo

 

Quelques règles évidentes mais toujours bonnes à rappeler

  • Évitez le contenu dupliqué : on évite le copier / coller. On peut recycler du contenu ancien mais à condition de le relifter pour le remettre au goût du jour. Et surtout pas de copier/coller chez les copains. Ça s’appelle du plagiat !!
  • Fuyez le bourrage de mots clé au risque de vous faire pénaliser par Google. Le nombre de mots clé à utiliser sur une page dépend de la longueur de votre article. Employez en général 3 à 5 mots / expressions clé. : 1 mot clé principal et 2-3 mots clé secondaires.
  • La longueur minium d’une page ou d’un article pour que Google s’intéresse à votre contenu est de 300 mots. En-dessous, votre site pourrait être considéré comme pauvre et donc être mal référencé.
  • Utilisez un vocabulaire accessible à tous : préférez les phrases courtes avec des mots précis mais compréhensibles par tous.
  • Employez une orthographe irréprochable : on se relit ou on se fait relire avant de cliquer sur « publier ».
  • Vérifiez les sources de vos liens : si vous partagez des chiffres, des études ou des liens d’articles, vérifiez bien vos liens !

J’espère que ces quelques conseils vous permettront d’optimiser votre contenu éditorial. Si vous avez des doutes, des questions ou besoin d’un accompagnement, n’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *